Assurances santé et prévoyances pour les auto-entrepreneurs : comment ça marche ?

Tu es auto-entrepreneur et tu te demandes à quelles assurances tu dois souscrire pour être protégé lors de tes prestations ? Nous t’expliquons tout dans cet article !

Tu es auto-entrepreneur, mais tu as une autre activité principale ?


Dans ce cas, l’auto-entrepreneuriat n’est pas ton activité principale. Et l’on peut supposer qu’il n’est pas utile de souscrire des assurances spécifiques à ce statut, car tu es généralement couvert.

Par exemple, si tu es salarié à côté de ton activité d’auto-entrepreneur, tu auras sûrement une mutuelle santé d’entreprise qui couvrira tes frais de santé. Pour ce qui est des arrêts de travail, tu dépends de la Sécurité sociale qui vous permettra de bénéficier d’indemnités journalières, voire des rentes si ton arrêt est beaucoup plus long ou la raison grave.

L’auto-entrepreneuriat est ton activité principale ?


Dans ce cas, il y a quelques contrats qui peuvent être intéressants afin de te protéger au mieux.

  • Une assurance Responsabilité Civile Professionnelle

Cette assurance te couvre en cas de dommages corporels, matériels et immatériels causés à tes clients ou à tout autres tiers (les autres personnes). Bonne nouvelle, Extracadabra et AXA s’associent pour offrir une assurance responsabilité civile professionnelle (aussi appelée RC Pro) à tous les auto-entrepreneurs qui effectuent des missions sur notre application. Découvre notre page dédié pour en savoir plus !

  • La mutuelle santé

Tout d’abord, contrairement aux personnes salariées, tu ne bénéficies pas d’une mutuelle d’entreprise. Pense donc à souscrire un contrat de mutuelle santé afin de compléter les remboursements de ton régime obligatoire. En effet, certaines dépenses de santé peuvent être très coûteuses (les lunettes, les soins dentaires comme des implants, l’hospitalisation…) et le régime obligatoire n’en prend en charge qu’une partie de ces frais.

  • La prévoyance santé

Généralement, tu dépendras de la Sécurité Sociale des Indépendants (qui a remplacé le SSI en 2018). Et, en cas d’arrêt de travail, la SSI peut t’indemniser sous forme de :

          – Indemnités journalières pour les arrêts maladie par exemple.

          – Rentes en cas d’invalidité.

          – Capital pour vos proches en cas de décès.

Cependant, ces indemnisations peuvent ne pas être suffisantes. Par exemple, les indemnités journalières pour un auto-entrepreneur peuvent aller de 5,37 € à 55,51 €, mais seulement si le revenu annuel moyen de ce dernier est supérieur à 3 919,20€. Dans le cas contraire, il n’y aura aucune indemnisation.

Afin de te protéger de ces aléas, il est possible de souscrire un contrat de prévoyance qui te permettrait de bénéficier de prestations en cas d’arrêt de travail, d’incapacité, d’invalidité, et même de décès.

Retrouve ici plus d’informations sur la prévoyance pour les auto-entrepreneurs.

Dans tous les cas, il est important de prendre ton temps pour réfléchir à tes besoins afin de savoir s’il vous est nécessaire de souscrire un contrat d’assurance en particulier, et cela, quelle que soit la situation.