Les restaurants peuvent-ils servir de l’alcool sans consommation de repas ?

C’est la grande question que tous les restaurants se posent à l’heure actuelle ! A partir de quel moment est-on autorisé à vendre de l’alcool à ses clients ? Le repas est-il obligatoire ? 

Depuis le mardi 6 octobre jusqu’au lundi 19 octobre 2020 inclus, Paris et les trois départements de la petite couronne sont placés en zone d’alerte maximale. 

Comme vous le savez peut-être déjà, de nouvelles mesures et restrictions ont été imposées par le Gouvernement, visant à ralentir la propagation de l’épidémie. 

Après un long suspens, les restaurants ont obtenu gain de cause et sont autorisés à rester ouverts. A contrario, les bars sont pour la plupart presque tous fermés. Et, depuis l’annonce de cette décision, de nombreuses questions relevant de cas particuliers apparaissent.

Un restaurant peut-il servir de l’alcool à ses clients sans consommer de repas ?

Selon la préfecture de Police, un bar est défini comme un « établissement qui pratique la vente de boissons alcoolisées à titre principal ». Les restaurants sont quant-à-eux caractérisés comme des « établissements qui pratiquent la vente de repas à titre principal, l’alcool ne pouvant être servi qu’en accompagnement d’un repas »

En théorie, les restaurants doivent alors servir des boissons alcoolisées seulement quand elles sont accompagnées de nourriture. 

Mais en réalité, avant la crise sanitaire, les restaurants pouvaient servir à leur clientèle des boissons alcoolisées ou non, et du café, sans être accompagnés d’un plat. Comme nous le savons, l’arrêté ne prévoit pas de restrictions particulières à leur activité habituelle.

D’après Le Parisien, la préfecture de Police n’a toujours pas éclaircie ce point auprès des restaurateurs. Cela reste alors encore très flou.. C’est pourquoi certains restaurants n’acceptent pas la vente d’un verre d’alcool sans repas, de peur d’enfreindre peut-être le protocole sanitaire.
Ainsi, la pratique de ce type de vente reste pour tous incertain, pour le moment..

Les nouvelles règles sanitaires à respecter pour les restaurants et les clients

D’après le communiqué de presse officiel du Gouvernement et de GNI, voici le nouveau protocole à appliquer pour les établissements ayant le droit d’ouvrir :

La distanciation et les mesures d’hygiènes renforcées

–  Le Port du masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine est strictement obligatoire : il est interdit de porter toute protection faciale (ex. demi-visière, visière, etc…)

– Les clients doivent porter leur masque dans les restaurants j’usqu’au service du premier plat. Ils ont l’obligation de le remettre entre les services et lors de leurs déplacements physiques 

–  La mise à disposition de gel hydroalcoolique sur toutes les tables

–  Une table doit accueillir un groupe de 6 personnes maximum 

–  Une distance minimale d’1 mètre doit séparer les chaises de chaque client 

–  Le paiement à table et les réservation sont privilégiés

La gestion de flux de clients

– Il est interdit de consommer des boissons debout, à l’intérieur comme à l’extérieur du restaurant

– Les vestiaires doivent être temporairement fermés

Traçabilité des clients renforcée

Tout les clients sont obligés de laisser leur nom, numéro de téléphone et e-mail dans un « cahier de contact ». Ils pourront ainsi être prévenus par l’Assurance Maladie en cas de détection d’un cas de Covid-19 chez un autre consommateur. Les clients des restaurants ne seront toutefois pas contraints de télécharger l’application StopCovid, même s’ils y seront “fortement incités”.

Découvrir plus d’articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :